Prose

2. Je, tu, pleinement! A ta guise! Quel gachis!

L'ultimatum devrait être de ne pas perdre. Oui, dans l'inessentiel l'on perd à vouloir ardemment, à vouloir de suite le tutoiement, à vouloir aimer sans réciprocité, à vouloir la fausseté, à profusion tutelle à désirer, à vivre ion insincère ou agrégat sans polis, à paraître vrai, à jouir sans plaisir ni bonheur, à toujours vouloir faire face à meilleur que soi, à toujours "oublier" d'affronter de vrais problèmes.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site